La finance corporative : Les fonds souverains se préparent à jouer un rôle plus actif dans les fusions et acquisitions | Par Gordon Platt

"Depuis l'époque où les rois investissaient dans la construction de pyramides, la levée d'armées et le financement d'explorateurs, la richesse souveraine a attiré la controverse politique", déclare Alexander Mirtchev, président de Krull, une société de conseil et de gestion de projets basée à Washington, DC. "Mais les souverains ont changé avec le temps et représentent aujourd'hui des autorités publiques légitimes au niveau international", selon Mirtchev, qui est un administrateur indépendant du fonds souverain du Kazakhstan, Samruk-Kazyna. "La coopération entre les fonds souverains et leurs gestionnaires sur différents projets représente un signe de leur maturité en tant qu'investisseurs devenus plus conscients des opportunités du marché", dit Mirtchev. "À certaines occasions, elle pourrait aider les fonds à devenir des leaders du marché dans des secteurs spécifiques", ajoute-t-il.

Lire la suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *.